Partir en vacances en VDL (ou véhicule de loisirs)

Vous êtes bien au chaud dans votre canapé et vous êtes de plus en plus inondé de reportages de camping-caristes. Pour une nuit ou pour la vie, ils ont décidé de tenter l’aventure. Si vous vous demandez encore pourquoi ? On vous dit tout !

Pourquoi partir en VDL ?

Si vous interrogez les camping-caristes, vous aurez autant d’arguments que de personnes interrogées. Tout d’abord c’est l’envie de liberté qui guide souvent ce choix. Partir quand on veut et où on veut, cela n’a pas de prix. Vous aviez prévu de partir en Bretagne en août et il pleut (on ne dira pas comme souvent), alors c’est parti direction la côte Basque! Rien à annuler, personne à contacter, voilà un des premiers avantages de pouvoir s’arrêter où on veut et quand on veut.

Ensuite nous retrouvons des personnes qui aiment être chez eux même au bout du monde. Et oui dormir dans son lit, utiliser sa vaisselle, ranger ses affaires dans ses propres placards … et surtout quand vous arrivez en vacances tout est prêt ! Pas de valises à vider, de frigo à ranger, de ménage à faire (car tout n’est pas toujours nickel oui oui !).

Vous n’avez pas envie de passer 3 semaines au même endroit et vous souhaitez explorer le plus possible une région inconnue et ses trésors. Voilà le VDL est fait pour vous. Avec ou sans préparation d’un itinéraire vous pouvez vaquer au gré de vos centres d’intérêts. Les plus organisés utiliseront les navigateurs internet et divers sites de voyages pour réaliser un circuit au top, sans rien oublier ! Les plus téméraires se laisseront guider au fil des étapes et des rencontres pour adapter leur périple à leurs envies. Encore une fois autant de possibilités que de personnalités.

Comment partir en VDL ?

En location ou à l’achat, en van ou camping-car poids lourd, 4 couchages ou plus … encore une fois tout dépend de vos envies (et un peu de votre budget). Si vous n’avez jamais testé le plus sage est de démarrer avec de la location, de tester une à deux semaines pour vous faire votre propre opinion. Attention néanmoins, la location empêche parfois de faire vraiment ce que l’on souhaite (oui votre caution va un peu brider vos envies), ne restez donc pas seulement sur cet a priori. Pour l’achat d’un camping-car tout dépend de la taille de votre famille, de votre budget, de si vous êtes bricoleur ou non (il vaut mieux toujours l’être un peu), des lieux que vous souhaitez explorer (un van à 4 personnes pour aller au ski risque de faire un peu juste) et du temps que vous souhaitez y passer.

Comme vous vous en doutez, plus votre monture est imposante et plus il vous sera difficile de vous garer. Si vous souhaitez partir en VDL pour vous garer au bord de la plage et pouvoir stationner n’importe où (ou presque) les vans et fourgons aménagés seront plus indiqués. A l’inverse il existe des camping-cars poids lourds pour ceux qui ont besoin de liberté mais sans sacrifier espace et confort. Il faudra noter que le permis C est indispensable pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes. Heureusement le stationnement reste assez facile en France et à l’étranger. Néanmoins la vue sur la plage se fera plus rare !

Vous l’aurez compris les vacances en VDL s’adressent à tous, que vous soyez seul ou avec une grande famille, avec un petit budget ou non, avec expérience ou pas, il est facile aujourd’hui de sauter le pas. D’autant plus qu’il existe plein de sites ou de blogs pour vous conseiller et vous orienter.

Et comme vous pouvez le faire depuis plusieurs années avec votre maison ou votre appartement, vous pouvez désormais échanger votre véhicule pour voyager dans le monde entier à moindre coût.

A vous de jouer !

Laura I.

Les David Globe-Trotter
partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
GIF-NEWSLETTER
A DECOUVRIR AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *