Nos conseils pour réussir la vente de votre camping-car, van, ou fourgon aménagé

Nos conseils pour réussir la vente de votre camping-car, van, ou fourgon aménagé

Vous avez pris la décision de vendre votre camping-car, votre van, ou votre fourgon aménagé, mais vous vous posez des questions quant à la procédure à suivre ?

Nous allons vous apporter quelques conseils pour obtenir une plus grande visibilité et ainsi vous faciliter la vente de votre véhicule d’occasion.

Fixer le prix de vente

Avant de commencer, il est important de fixer un prix de vente juste par rapport au modèle de votre véhicule ainsi qu’à son état général. En effet, un prix trop élevé freinera les potentiels acheteurs, et, à contrario, un prix trop bas pourra soulever quelques soupçons.

Lancez-vous dans la comparaison de votre camping-car, van, ou fourgon aménagé, par rapport à d’autres, identiques ou équivalents. Pour ce faire, rassembler toutes les informations de votre véhicule (marque du porteur, puissance, année de mise en circulation, ou encore nombre de places). Vous pourrez ensuite entamer les recherches sur Internet à l’aide de ces critères, et affiner par mots-clés pour trouver les annonces correspondant à votre modèle.

N’oubliez pas les options présentes sur votre véhicule (système de navigation, climatisation…), ainsi que les accessoires (auvent, porte-vélos, antenne de télévision…). La présence de ces options, et leur état pourront faciliter la transaction.

Nous imaginons que vous avez vécu de fabuleuses aventures à bord de votre camping-car, votre van, ou votre fourgon aménagé, et que vous y êtes très attachés. Et c’est normal ! Mais vous ne devez pas laisser cette dimension affective prendre le dessus sur la raison. Cela n’aurait pour effet que de retarder la vente.

Maintenant que vous avez fixé le juste prix, vous allez pouvoir vous concentrer sur la rédaction de l’annonce, et sur les photos de l’intérieur et de l’extérieur qui viendront la valoriser.

Mettez en valeur votre camping-car, van ou fourgon aménagé

Pour avoir une annonce qui donne envie de cliquer dessus, il est important de faire de jolies photos de votre camping-car, van, ou fourgon aménagé. Il est aussi important d’avoir un véhicule propre au moment de la visite, pour susciter chez le futur acheteur l’émotion qui le fera aller jusqu’au bout de son acte d’achat.

La cellule habitable

Dès que votre futur acheteur franchit le seuil de la porte, il doit se sentir comme chez lui.

Il est donc important que la cellule de votre camping-car soit propre. Vous devez prendre soin de faire le ménage sans rien oublier (espace cuisine, toilettes, placards…). Vérifiez également que tous vos appareils sont en état de marche (GPS, climatisation, ampoules…).

Pensez également à enlever tous vos souvenirs ramenés de vos voyages (objets, photos…). Le futur acheteur doit pouvoir s’approprier l’espace de votre véhicule, et se projeter à l’intérieur pour son avenir.

La mécanique

Pensez également à contrôler les niveaux des liquides d’huile, d’eau de refroidissement, de frein ou de liquide de lave-glace.

Pour apporter plus de sérieux auprès des potentiels acheteurs, vous pouvez aussi faire les vidanges, et une révision de votre véhicule.

Enfin, vérifiez la pression des pneumatiques, ainsi que leur état d’usure.

Rédigez votre annonce avec soin

Rédiger une annonce précise et détaillée

Il est important de travailler avec soin votre texte pour qu’il soit pertinent, et donne envie aux potentiels acheteurs.

Pour ce faire, vous ne devez pas oublier les informations qui concernent votre camping-car, votre van, ou votre fourgon aménagé. Ainsi, vous préciserez le porteur, la marque, le modèle, le kilométrage, l’année de mise en circulation, la puissance fiscale, le nombre de places assises indiquées sur la carte grise, le nombre de couchages, le PTAC, les dimensions, la boîte de vitesse, l’état de votre véhicule, les accessoires et les options, la localisation, les possibilités de vous contacter, et, bien entendu, le prix.

Votre annonce doit être rédigée de manière claire et précise. Cela évitera des demandes d’informations à répétition. N’hésitez pas également à aérer votre texte afin qu’il soit facilement lisible.

Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à ajouter des commentaires. Pour les futurs acheteurs auront d’informations, plus vite votre camping-car, ou fourgon aménagé, sera vendu.

Enfin, n’oubliez pas de mettre de belles photos. Elles sont primordiales pour susciter l’envie. En effet, les annonces avec photos sont 40 fois plus cliquées que celles sans photos.

Par conséquent, choisissez des photos qui mettront en valeur votre camping-car, van, ou fourgon aménagé. Prenez le temps de prendre des photos de qualité de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur. Vous pouvez également photographier les équipements et les options.

rédiger annonce

La transparence sur l’état du véhicule

N’hésitez pas également à valoriser la bonne santé de votre camping-car, van ou fourgon aménagé. En effet, le contrôle technique, le carnet d’entretien et les factures sont des éléments qui assureront au futur acheteur le bon entretien du véhicule.

Faites attention aux arnaques !

Attention aux faux chèques de banque

Soyez vigilants aux paiements par chèque. Bien entendu, n’acceptez jamais les règlements par chèque classique. Il est important d’exiger un chèque de banque. En effet, ce paiement de ce dernier est garanti par l’agence bancaire qui l’a émis.

Mais attention, il existe tout de même des personnes malveillantes qui font de faux chèques de banque.

Par conséquent, vous devez, au moment du règlement, vérifier la validité du chèque en contactant l’agence bancaire qui l’a émis. Ne vous fiez pas aux coordonnées inscrites sur le chèque qui risquent d’être également fausses. Nous vous conseillons d’effectuer la transaction aux jours et heures d’ouverture des banques pour être sûr de pouvoir les contacter.

Prudence lors de l’essai

Au moment de l’essai, nous vous conseillons de monter avec le potentiel acheteur tout en conservant les clés avec vous. S’il ne veut pas que vous l’accompagniez, prenez en photo sa pièce d’identité ou son permis de conduire, ou demandez-lui de vous les confier pendant l’essai.

N’envoyez jamais une copie de carte grise

Au risque de voir l’éventuel acheteur utiliser la carte grise de votre véhicule à des fins frauduleuses, ne lui en envoyez pas de copie. Communiquez-lui plutôt certaines informations qui lui permettront d’assurer le véhicule.

Les documents à fournir à l’acheteur

Il y a un certain nombre de documents que vous devez transmettre au futur acheteur de votre véhicule, au moment de la vente.

La carte grise

Vous devez la barrer de deux traits en diagonale, et y inscrire « Vendu le… (date et heure) », et la signer.

Le certificat de vente dit « de cession »

Ce document s’obtient sur le site de l’ANTS. Vous pouvez le compléter directement par Internet ou l’imprimer et le compléter en 2 exemplaires. Vous conservez le premier, et transmettez le second à l’acheteur.

Le certificat de situation administrative

Ce document, dont la validité est d’un mois, s’obtient sur le site Internet de l’ANTS. Il prouve que votre camping-car, van, ou fourgon aménagé ne fait l’objet d’aucune opposition judiciaire.

Le carnet de garantie étanchéité

Si votre camping-car à moins de 4 ans, il bénéficie encore d’une garantie étanchéité (garantie de 5 ans). Soyez attentif au fait que cette garantie est toujours valide. En effet, si le carnet n’est pas à jour du fait d’un oubli de visite annuelle, la garantie est alors caduque.

Le rapport de contrôle technique

Vous devez remettre au futur acheteur le procès-verbal du contrôle technique. S’il y a eu une contre-visite, vous devez donner les procès-verbaux de la première visite et de la contre-visite.

Les documents facultatifs

Si vous les avez en votre possession, vous pouvez également transmettre au futur propriétaire le carnet d’entretien et les factures des diverses réparations, ainsi que le carnet d’utilisation du véhicule, et des options présentes.

 

Vous voici prêt à vous lancer sereinement dans les démarches pour la vente de votre camping-car, van, ou fourgon aménagé.

Sylviana L.

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
GIF-NEWSLETTER
À DÉCOUVRIR AUSSI !

Nos conseils pour acheter un camping-car ou un fourgon aménagé

Nos conseils pour acheter un camping-car ou un fourgon aménagé

Après réflexion, vous avez fait le choix d’acheter un camping-car ou d’un fourgon aménagé pour partir vous évader. Mais au moment de l’achat, il faudra que vous fassiez attention à ne pas vous tromper. Un tel véhicule représente un coût non négligeable.

Nous allons donc vous apporter quelques conseils pour vous guider dans votre choix et à trouver le camping-car qui vous conviendra le mieux.

Définissez vos besoins

Au moment de votre prise de décision, il est important de définir vos besoins. En effet, ils seront différents si vous êtes une famille partant quelques semaines dans l’année, ou souhaitant passer plusieurs mois (ou années) à voyager autour du monde, ou si vous êtes un couple de retraités vadrouillant tout au long de l’année.

Par conséquent, il faudra penser à chaque détail qui vous permettra de vivre confortablement. Les critères sur lesquels vous devrez vous pencher sont le nombre de places, la charge utile, le type de couchage, les sanitaires, les rangements, la présence d’une soute.

Par ailleurs, vous devrez penser à un lieu idéal pour garer votre véhicule pendant les périodes où vous ne l’utilisez pas (c’est ce qu’on appelle l’hivernage).

Où acheter son camping-car ou son fourgon aménagé ?

Si vous optez pour l’achat de votre véhicule chez un particulier, vous aurez peut-être la chance de faire une bonne affaire. Vous aurez la possibilité de rencontrer l’ancien propriétaire et d’échanger avec lui, de lui poser des questions auxquelles il saura répondre avec précision. Vous pourrez vérifier ensemble l’historique de l’entretien si le propriétaire a bien conservé ses factures, et si ce dernier a bien pris soin de l’état intérieur du véhicule.

Pour ce faire, il est important de venir voir le camping-car, et de le contrôler minutieusement afin de ne pas faire d’erreur. Pensez également à vérifier la carte grise et le contrôle technique. Soyez aussi rigoureux quant aux modalités de paiement, et privilégiez le chèque de banque.

Si vous choisissez d’acquérir votre camping-car, ou votre fourgon aménagé, auprès d’un professionnel, vous trouverez un véhicule dans un état correct. En effet, ce professionnel aura probablement révisé le camping-car. Par ailleurs, il pourra vous proposer une extension de garantie (soyez tout de même vigilant aux risques couverts par cette garantie).

Si vous ne maîtrisez pas l’aspect mécanique, et que vous avez besoin d’être rassuré, faire appel à un professionnel peut être la solution.

Déterminez votre budget

Avant d’aller faire un tour sur les petites annonces, vous devez définir votre budget pour l’achat d’un camping-car d’occasion. Ce prix doit comprendre le montant de l’achat du véhicule, mais aussi les coûts annexes, comme le changement d’une pièce ou le montage d’un accessoire supplémentaire.

Pour trouver le véhicule au prix le plus juste, commencez par chercher la côte officielle du camping-car, sur des sites officiels. Ensuite, allez visiter plusieurs véhicules, que cela soit chez un professionnel, sur un salon ou chez un particulier. Et consultez les petites annonces sur internet. Vous aurez ainsi une idée assez précise de la valeur d’un camping-car d’occasion.

Et au moment de l’achat, faites attention aux arnaques. Les annonces douteuses existent. Les pistes ? Des tarifs très bas, ou encore une demande de versement avant d’avoir visité le véhicule.

Conseil achat

Vérifiez l’état du camping-car

Au moment de l’achat de votre futur camping-car ou fourgon aménagé, il est important de vérifier certains points, que cela soit auprès d’un particulier que d’un professionnel.

Soyez attentif à l’humidité

Lors de l’examen du camping-car, faites attention à l’état de la carrosserie. Au-delà des éventuelles rayures ou petits chocs, c’est aux infiltrations d’eau qu’il faudra être attentif. En effet, ces dernières pourraient occasionner des dégâts, parfois irréversibles, à la structure. Soyez donc vigilant à la moindre marque à l’extérieur et à l’intérieur de la cellule, ainsi qu’aux odeurs.

Contrôlez l’état des équipements

Climatisation, réfrigérateur, plaques de cuisson, batteries, chauffe-eau, électricité, plomberie. Ce sont de tous ces équipements dont vous devez vérifier l’état de fonctionnement. Pas question d’avoir de mauvaise surprise après quelques mois d’utilisation.

Par ailleurs, vérifiez l’état global de l’agencement intérieur. Ouvrez les portes, asseyez-vous sur les banquettes, vérifiez l’état du matelas, inspectez le fond des placards.

Prenez le volant

Prenez le temps de partir faire un tour avec le camping-car. Il est important que vous appreniez à le prendre en main en compagnie du propriétaire. Il saura vous conseiller et vous rassurer.

De plus, cela vous permettra de déceler d’éventuels défauts techniques comme la boîte de vitesse, le volant, les suspensions…

Examinez l’entretien du véhicule

N’hésitez pas à demander au propriétaire ou au concessionnaire les factures d’entretien. Ces dernières vous garantissent que le véhicule a bien été entretenu tout au long de sa vie.

 

N’oubliez pas non plus qu’un jour vous serez peut-être aussi un vendeur. Par conséquent, prenez soin de votre véhicule. Chouchoutez-le !

Après avoir suivi tous ces conseils, vous pouvez partir, l’esprit plus léger, à la quête de votre futur camping-car ou fourgon amén

GIF-NEWSLETTER
À DÉCOUVRIR AUSSI !