Quel permis pour conduire votre véhicule de loisir ?

permis de conduire

Quel permis pour conduire votre véhicule de loisir ?

permis de conduire

Beaucoup de voyageurs se demandent si leur permis de conduire est suffisant pour prendre le volant de sa maison roulante. Rassurez-vous, votre permis B est suffisant pour conduire un camping-car ou un fourgon aménagé ! Il existe tout de même quelques spécificités pour le permis B qui vous offre d’autres possibilités. Par ailleurs, vous devez prendre quelques dispositions afin de pouvoir conduire un camping-car poids lourd.

Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail chacune de ces spécificités. Ainsi, vous pourrez soit choisir le véhicule qui correspond à votre permis de conduire, soit passer le permis qui vous permettra de conduire votre véhicule.

Les mentions additionnelles du permis B

Le permis B vous permet de conduire votre voiture (VP), ou une camionnette (CTTE). Il vous permet aussi de prendre le volant d’un camping-car de moins de 3,5 tonnes. Vous devez savoir qu’il existe un dérivé ainsi que deux mentions additionnelles.

Le permis BE pour partir en caravane ou avec une remorque

Cette extension au permis B est nécessaire pour conduire un véhicule avec une caravane ou une remorque lorsque le PTAC de cette dernière est supérieur à 750kg, et que la somme des PTAC est supérieure à 4 250kg.

Afin de le passer, vous devez être majeur et être titulaire du permis B. Vous pouvez le passer en école de conduite ou en candidat libre en vous inscrivant sur le site de l’ANTS. Le permis BE a une validité de 15 ans et est renouvelable par démarche administrative. Il faut savoir que l’obtention du permis ainsi que son renouvellement sont donnés en fonction de votre état de santé. Si vous rencontres des problèmes de santé, vous devrez fournir un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’État. Le coût de cette formation est d’environ de 750€.

Lors de l’examen, vous avez 3 épreuves à passer : celles du code, de la conduite hors et en circulation.

L’épreuve du code est incontournable pour les personnes qui sont titulaires de leur permis de conduire depuis plus de 5 ans. Ce n’est qu’en ayant réussi votre code que vous pourrez passer les deux autres épreuves.

La conduite en circulation dure environ 30 minutes. Durant cette épreuve, vous serez soumis à une vérification des points de sécurité lors de l’attelage et le dételage de la remorque. Vous serez également interrogé oralement sur des questions de sécurité et de mécanique. Enfin, vous effectuerez un exercice de maniabilité avec une marche arrière sinueuse ainsi qu’un arrêt de précision, ou un stationnement dans une zone matérialisée, ou une simulation de mise à quai.

Après avoir réussi cette épreuve hors circulation, vous prendrez le volant avec la remorque attelée. Vous roulerez en agglomération, sur routes et autoroutes afin que l’examinateur puisse vérifier votre capacité à conduire en toute sécurité.

La mention B96

Si vous choisissez de conduire un véhicule avec une remorque dont le PTAC est supérieur à 750kg, à condition que le PTAC total reste inférieur à 4 250kg, vous devrez passer la mention B96 au permis B.

La formation pour obtenir la mention B96, vous passerez une épreuve de conduite hors circulation de 4 heures, et une épreuve de conduite en circulation de 2 heures.

Tout comme le passage du permis BE, vous devez être majeur et être titulaire du permis B. Le prix de cette formation, qui se passe en auto-école, est compris entre 200€ et 300€. Sa validité est aussi de 15 ans. Vous devrez donc le renouveler auprès de la préfecture, et vous soumettre à un examen médical.

La mention 79

Selon l’arrêté du 15 juillet 2009, la mention 79 pour le permis B autorise les titulaires à conduire un camping-car dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes, à condition de l’avoir obtenu avant le 20 janvier 1975.

Par application des dispositions de l’article 6 du décret n° 75-15 du 13 janvier 1975 (…), la possession d’un permis de conduire de la catégorie B délivré avant le 20 janvier 1975 autorise son titulaire à conduire les véhicules affectés au transport de personnes (…) dont le poids total autorisé en charge excède 3 500 kg. »

Par conséquent, grâce à cette mention 79, vous pouvez prendre le volant de votre maison roulante de plus de 3,5 tonnes, même à l’étranger.

permis de conduire

Quel permis devez-vous avoir pour conduire un camping-car poids lourd ?

Votre permis B n’est pas suffisant pour conduire un camping-car poids lourd. Vous devez passer le permis C1 qui vous permet de conduire un véhicule dont le PTAC est compris entre 3,5 et 7,5 tonnes, auquel vous pouvez ajouter une remorque de moins de 750kg.
Afin de le passer, vous devez être majeur et titulaire du permis B. Vous devez également passer un contrôle médical, obligatoire, effectué par un médecin agréé par la préfecture.

Lors de ce permis, vous devez passer deux épreuves. Une première théorique, le code. Vous êtes dispensé de cette épreuve si vous avez obtenu un permis il y a moins de 5 ans. Une deuxième épreuve pratique qui se découpe en deux parties. La première en circulation pendant laquelle vous êtes évalué sur le respect du code de la route ou encore de la maîtrise du véhicule. La seconde hors circulation où vous êtes soumis à une interrogation écrite, à des exercices de maniabilité et des tests de vérifications courantes de sécurité.

Lors de ce permis, vous devez passer deux épreuves. Une première théorique, le code. Vous êtes dispensé de cette épreuve si vous avez obtenu un permis il y a moins de 5 ans. Une deuxième épreuve pratique qui se découpe en deux parties. La première en circulation pendant laquelle vous êtes évalué sur le respect du code de la route ou encore de la maîtrise du véhicule. La seconde hors circulation où vous êtes soumis à une interrogation écrite, à des exercices de maniabilité et des tests de vérifications courantes de sécurité.

Le permis C1 a une durée de validité de 5 ans pour les personnes de moins de 55 ans. Pour celles qui ont 55 ans, le permis est valable jusqu’au soixantième anniversaire. De 60 à 76 ans, la période de validité est de 2 ans, et au-delà de 76 ans, elle est de 1 an. Une visite médicale est obligatoire pour le renouvellement.

Pour terminer, si vous souhaiter conduire votre camping-car poids lourd avec une remorque de plus de 750kg (le poids total ne devant pas excéder les 12 tonnes), vous devez passer le permis C1E. Sa durée de validité est la même que celle du permis C1.

Le permis C pour conduire un bus aménagé

Afin de conduire votre bus aménagé de plus de 3,5 tonnes, vous devez passer le permis C. Afin de le passer, vous devez avoir au moins 21 ans, et être titulaire du permis B. Par ailleurs, vous devez passer un contrôle médical auprès d’un médecin agréé.

Vous passerez deux épreuves. Une épreuve théorique, le code, et une épreuve pratique avec une partie hors circulation. Cette partie a pour objectif de vérifier vos connaissances en matière de réglementation et de sécurité. Il y a également une partie en circulation qui permettra d’évaluer votre capacité à conduire en toute sécurité et en respectant la réglementation.

La durée de validité du permis C est variable selon votre âge. En effet, si vous avez moins de 55 ans, elle est de 5 ans ; de 55 à 60 ans, elle est de 5 ans ou jusqu’à vos 60 ans ; de 60 à 76 ans, elle est de 2 ans ou jusqu’à vos 76 ans ; et enfin, si vous avez plus de 76 ans, la validité est de 1 an. Si vous souhaitez renouveler votre permis C, il vous faudra passer un contrôle médical.

La durée de la formation est de 70 heures. Pour compléter cette formation et augmenter vos chances de réussite pour les épreuves orales et écrites, vous pouvez ajouter une formation complémentaire de 14 heures.

Vous devez prévoir environ 2 500€ pour vous payer cette formation. Avec ces précisions, vous voici fin prêt à choisir le bon véhicule. Et surtout à passer le permis qui lui correspond, si vous avez besoin. Et si vous prévoyez de partir à l’étranger, pensez à faire la demande de votre permis international !

Sylviana L.

PARTAGER
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
GIF-NEWSLETTER
À DÉCOUVRIR AUSSI !

Le permis de conduire à l’étranger, comment ça marche ?

Permis de conduire France

Le permis de conduire à l’étranger, comment ça marche ?

Permis de conduire France

Vous partez voyager à l’étranger avec votre véhicule ? Nous devons vous informer sur la réglementation concernant votre permis de conduire. Ce titre justifie les droits qu’un État vous accorde pour conduire une catégorie de véhicules déterminée.

Alors quels sont les pays dans lesquels vous pouvez conduire avec votre permis français  ? Quels sont ceux dont le permis international est indispensable  ? Nous allons répondre à toutes vos questions.

Vous partez dans un pays européen ?

Vous pouvez conduire avec votre permis français pendant une durée de 3 mois à 1 an, selon les pays. Certains pays nécessitent tout de même la possession d’un permis de conduire international, que vous présenterez avec votre permis de conduire national.

Les pays de L’Espace Économique Européen

Le permis de conduire français, en cours de validité, vous permet de conduire dans les pays de l’Espace Économique Européen, à savoir :

Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Andorre

Pour circuler en Andorre, votre permis de conduire français suffit pour un séjour touristique.

L’Arménie

Votre permis de conduire français est valable sur le territoire arménien, mais nous vous conseillons de vous procurer un permis de conduire international (selon les recommandations du MEAE – Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères).

Le Monténégro

Vous pouvez circuler sereinement avec votre véhicule avec votre permis de conduire français.

La Russie

Pour partir découvrir la Russie, vous devez être munis de votre permis de conduire international accompagné de votre permis de conduire français.

La Suisse

Le permis de conduire français suffit pour conduire sur les routes helvètes si vous séjournez moins de 6 mois dans le pays.

La Turquie

Le permis de conduire français est accepté par les autorités de police turques, pendant 6 mois à compter de la date d’entrée dans le pays.

Vous partez hors d’Europe ? Permis français ou permis international ?

Dans certains pays, votre permis de conduire français est suffisant pour des séjours de courte durée. Toutefois, un permis de conduire international vous est nécessaire pour circuler en toute sérénité.

Le permis de conduire international est la traduction officielle de votre permis de conduire français. Il vous est demandé, accompagné de votre permis de conduire français, au moment où vous passez les postes-frontière.

Vous devez faire la demande de permis de conduire international avant votre départ, en faisant une prédemande sur le site de l’ANTS.

Nous allons parcourir, avec vous, les continents américains et océaniques pour faire le point des exigences des différents pays.

Direction l’Amérique du Nord

Les États-Unis

En règle générale, le permis de conduire français n’est pas valable aux États-Unis. Vous devez donc vous procurer un permis de conduire international afin de pouvoir circuler en toute légalité. Pensez à bien garder sur vous votre permis de conduire national que vous présenterez également aux autorités locales.

Le Canada

Pour conduire au Canada, vous devez être muni de votre permis de conduire international. Vous le présentez accompagné de votre permis de conduire national aux autorités de police.

Le Mexique

Si vous séjourner au Mexique, votre permis de conduire français, ou de tout autre pays d’Europe, est reconnu par le gouvernement mexicain. Nous vous conseillons tout de même d’avoir un permis de conduire international pour pouvoir circuler sereinement.

Direction l’Amérique centrale

Le Costa Rica

Ici, le permis de conduire international n’est pas nécessaire. Pendant les 3 premiers mois de votre séjour, votre permis de conduire français valide suffit. Vous le présentez avec votre passeport.

Le Guatemala

Vous pouvez conduire avec votre permis de conduire émis par votre pays d’origine ou avec un permis de conduire international.

Direction l’Amérique du Sud

Le Brésil

Vous avez le droit de conduire sur les routes brésiliennes avec votre permise de conduire français pendant une durée maximum de 180 jours. Le permis de conduire international n’est pas obligatoire, mais il est recommandé par le MEAE.

Le Chili

En arrivant au Chili avec un visa de touriste, vous pouvez conduire avec votre permis de conduire national ou un permis de conduire international.

La Colombie

Pendant la durée de votre visa de 3 mois, vous pouvez conduire en Colombie avec votre permis de conduire international. Un permis de conduire national peut être accepté, à condition que les caractères soient en latin.

Le Pérou

Votre permis de conduire français est valable pendant 6 mois sur le territoire péruvien. En plus de votre permis, vous devez garder votre passeport que vous, pour pouvoir montrer le cachet d’entrée indiquant la durée de votre séjour dans le pays.

L’Uruguay

Même si votre permis de conduire national est souvent accepté, vous devez tout de même détenir un permis de conduire international.

Le Venezuela

Vous allez pouvoir circuler sur les routes vénézuéliennes, avec votre permis de conduire international.

L’Argentine

Pour pouvoir conduire sur les routes d’Argentine, vous devez présenter un permis de conduire international valide au moins trois ans.

La Bolivie

Les autorités de police bolivienne exigent la présentation du permis de conduire international.

Direction l’Océanie

L’Australie

En Australie, les lois sur la conduite diffèrent d’un État à l’autre. La plupart d’entre eux autorisent de conduire avec un permis de conduire international. Nous vous conseillons de consulter le site internet du gouvernement australien pour obtenir toutes les informations concernant chaque État (Nouvelle-Galles-du-Sud, Queensland, Victoria, Australie méridionale, Australie-Occidentale, Territoire du Nord, Tasmanie, Territoire de la Capitale).

Nouvelle-Zélande

Pour un court séjour, vous pouvez utiliser votre permis de conduire national. Vous n’êtes alors autorisé à ne conduire que le type de véhicule agréé sur votre permis. Il faut tout de même faire traduire officiellement an anglais votre permis de conduire, soit avant votre départ, soit lors de votre arrivée en Nouvelle-Zélande. Vous pourrez trouver une liste des traducteurs agréés sur le site de la NZ Transport Agency.

Pour résumer, nous pouvons vous dire que vous allez conduire en toute légalité avec votre permis de conduire national sur les routes des pays de l’Espace Économique Européen.

Hors de l’EEE, certains pays vous permettent de conduire avec votre permis de conduire français. Malgré tout, nous vous conseillons de faire une demande de permis de conduire international avant votre départ. Vous le recevrez gratuitement en quelques semaines, et vous pourrez partir sereinement, parcourir et découvrir le monde.

Sylviana L.

partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
GIF-NEWSLETTER
A DECOUVRIR AUSSI

Le permis de conduire international, c’est quoi ?

Permis de conduire international

Le permis de conduire international, c’est quoi ?

Permis de conduire international

Votre permis de conduire français vous permet de conduire légalement dans les pays membres de l’Union Européenne. En dehors de ces états membres, vous aurez besoin du permis de conduire international.

Les règles relatives à la sécurité routière sont fixées dans la Convention de Genève de 1949. Dans l’annexe 10 de la Convention, le format du permis de conduire international a été fixé. Ce sont 95 pays qui l’ont ratifié, et au-delà de ces pays, ce sont 65 pays à travers le monde qui reconnaisse ce permis.

Pour que cela soit plus clair, nous allons vous expliquer ce qu’est le permis de conduire international, et nous allons vous donner les clés pour l’obtenir sereinement.

À quoi sert le permis de conduire international

Le permis de conduire international est une traduction officielle de votre permis de conduire français. Il vous permet de conduire votre véhicule, en toute légalité, au-delà des frontières de l’Union européenne. Vous trouverez la liste des pays pour lesquels le permis de conduire international est indispensable sur le site de la Sécurité Routière. En arrivant à la frontière de ces pays, vous devrez donc présenter votre permis international ainsi que votre permis français.

Le permis de conduire international vous autorise la conduite des mêmes catégories de véhicules que celles figurant sur votre permis de conduire français. Malgré tout, certains pays, comme la Chine ou le Japon, ne reconnaissent pas le permis international ni le permis français. Il vous faudra alors demander une autorisation de conduire auprès des administrations locales, ou une traduction officielle du permis de conduire.

Vous pouvez vous assurer des règles à respecter en vous rendant sur le site de la Diplomatie Française ou en prenant directement contact avec le consulat ou l’ambassade du pays dans lequel vous vous rendez.

Quelles sont les démarches pour l’obtenir ?

Si vous souhaitez faire votre demande de permis international, nous vous conseillons d’en faire la demande assez longtemps avant votre départ à l’étranger.

Selon votre situation, les démarches diffèrent :

Si vous êtes français

Pour faire la demande de permis de conduire international, vous devez, depuis le 30 mai 2018, effectuer une prédemande en ligne sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Vous vous rendrez sur l’onglet « Effectuer une demande de permis de conduire en ligne ».

Il faudra ensuite vous munir de votre permis de conduire, d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile de moins de 6 mois.

Une fois votre prédemande terminée, et dans un délai de 2 mois, vous devez envoyer, par voie postale, l’attestation de dépôt en ligne, une photo d’identité récente et conforme aux normes, ainsi qu’une enveloppe préaffranchie au tarif lettre suivie 50g, avec vos nom, prénom et adresse.

Si vous êtes européen (Union européenne, Suisse, Monaco, Royaume-Uni)

Vous devez également faire votre prédemande via le site de l’ANTS, en vous munissant de votre permis de conduire, d’une pièce d’identité, d’un justificatif de domicile de moins de 6 mois, ainsi que d’une copie de justificatif de votre résidence en France depuis au moins 6 mois.

Dans un délai de 2 mois, vous devrez envoyer, par voie postale, votre attestation de dépôt de demande, une photo d’identité récente et aux normes, ainsi qu’une enveloppe préaffranchie au tarif lettre suivie 50g, libellée à vos noms, prénoms, et adresse.

Si vous avez une autre nationalité

Vous devez faire une prédemande en ligne sur le site de l’ANTS, et vous aurez besoin de votre permis de conduire, votre pièce d’identité, un justificatif de domicile de moins de 6 mois, une copie de votre titre de séjour ou de la vignette Ofii apposée sur votre passeport.

Une fois terminée, vous enverrez par courrier, dans un délai de 2 mois, votre attestation de dépôt de demande en ligne, une photo d’identité récente et aux normes, et une enveloppe préaffranchie tarif lettre suivie 50g, avec vos nom, prénom et adresse.

Si vous habitez à l’étranger depuis moins de 6 mois, ou pour vos études stage, formation, mission à durée déterminée

Votre demande de permis de conduire international doit se faire par courrier simple ou par lettre suivie. Vous devrez envoyer au CERT de Cherbourg, ou au Centre de ressources des échanges de permis de conduire étrangers et des permis internationaux de conduite (CREPIC), si votre permis de conduire a été délivré par la préfecture de police de Paris :

    • Le 1er volet du formulaire de demande cerfa n°14881
    • La copie couleur recto verso de votre permis de conduire
    • La copie de votre pièce d’identité
    • La copie d’un justificatif de domicile
    • Le justificatif du droit au séjour dans le pays dans lequel vous résidez
    • La preuve de résidence en France pendant au moins 185 jours de suite au cours des 12 derniers mois
    • 2 photos d’identité
    • 1 enveloppe au tarif local du pays dans lequel vous résidez pour que le consulat vous adresse votre permis.

Combien coûte-t-il et quels sont les délais pour le recevoir ?

La demande de permis de conduire international est gratuite.

Il faut compter un délai de 2 à semaines pour recevoir votre permis à votre domicile. Pour les étrangers, ou les primo expatriés, votre permis international est envoyé à l’ambassade ou au consulat, sous 1 à 3 mois.

Si vous n’avez pas de réponse dans un délai de 2 mois, cela signifie que votre demande a été refusée.

Quelle est la durée de validité du permis de conduire international ?

Le permis de conduire international possède une validité de 3 ans. Sa validité n’est effective que s’il est accompagné de votre permis de conduire national.

Pour les jeunes conducteurs, ou les permis probatoires, la durée de validité est ramenée à 2 ans.

Il est important de noter que votre permis de conduire international n’a aucune valeur en France.

Votre permis international est renouvelable. En cas d’expiration, vous devrez produire les mêmes pièces que pour une première demande, accompagnée de votre permis de conduire international. En cas de perte ou de vol, vous y joindrez également une déclaration sur l’honneur.

Le permis de conduire international va donc vous permettre de partir voyager sereinement, au long cours, à l’étranger, et vous évitera les éventuels ennuis avec les autorités locales.

Sylviana L.

partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
GIF-NEWSLETTER
A DECOUVRIR AUSSI