Comment louer votre camping-car en toute sérénité ?

location camping-car

Vous avez envie de mettre votre camping-car en location ? Cela peut être la solution pour éviter à votre maison sur roue de dormir dans un garage pendant de longs mois. La location vous permettra également de gagner quelques revenus supplémentaires, afin de financer quelques réparations et de faire face aux imprévus. 

Oui, mais voilà : confier votre « chez vous » à un inconnu n’est pas forcément évident. Nous allons donc vous apporter quelques conseils qui vous permettront d’envisager de louer votre véhicule en toute sérénité. 

Préparez votre camping-car

Avant de laisser les clés à votre futur locataire, vous devez commencer par préparer votre camping-car. Cette préparation est importante afin de lui permettre de passer de bonnes vacances dans un véhicule en parfait état.

Nettoyer votre camping-car

L’une des premières actions à faire est le nettoyage complet de votre camping-car. Vous commencerez par enlever vos effets personnels afin que votre futur locataire puisse se sentir à l’aise. Ensuite vous nettoierez l’intérieur du véhicule en insistant sur le coin toilette, la cassette des w.c., et les placards. Enfin, vous penserez à l’extérieur, et particulièrement aux organes de visibilité, avec le pare-brise et les vitres, ainsi que les organes de sécurité, avec les optiques de phare et de feux arrière.

Vérifiez les niveaux et les équipements

Pour la sécurité et le confort de votre locataire, vous penserez à vérifier les niveaux d’huile, de liquide de frein, de liquide de lave-glace, d’eau propre, de charge de la batterie de la cellule et de la bouteille de gaz.

Vous penserez également à vérifier les éclairages intérieurs, et changer les ampoules ou fusibles si besoin. Vous testerez aussi le bon fonctionnement du réfrigérateur.

N’oubliez pas les éclairages extérieurs avec les phares et les feux arrière.

Contrôlez la pression des pneus

Parmi les autres éléments à contrôler, il y a la pression des pneus. Cette opération simple doit être faite à froid, dans le respect des indications du constructeur. En effet, il est important de ne pas surgonfler ou de sous-gonfler les pneus de votre véhicule pour la sécurité de votre locataire.

Équipez votre véhicule

Nous vous conseillons d’équiper votre camping-car afin de faciliter la vie quotidienne de votre futur locataire. Vous pouvez penser aux éléments de base comme la vaisselle, quelques accessoires de camping (table, chaises), des couvertures, des accessoires de nettoyage (balai, serpillère), un minimum de produits nettoyants pour les w.c., ainsi que pour les réservoirs d’eaux propres et sales.

Par ailleurs, vous pouvez apporter un peu plus de confort en prévoyant des éléments plus techniques comme un tuyau d’eau et des adaptateurs de robinet, une rallonge électrique, un convertisseur 12V/220V, une boîte à outils complète. Vous penserez aussi aux accessoires de sécurité avec 2 gilets jaunes et un triangle de signalisation.

Pour offrir à votre locataire plus de sérénité, vous pourrez installer une caméra de recul, qui permettra d’éviter des petits accrochages. Vous pourrez également proposer un GPS pour qu’il suive son trajet en toute tranquillité, mais aussi des cartes routières, un guide des aires de services, ou des guides de voyage.

Préparez des guides d’utilisation

Si votre camping-car est équipé d’une télévision, d’un réfrigérateur, d’un chauffage, n’hésitez pas à mettre à la disposition de votre locataire des guides d’utilisation. Cela lui permettra de trouver facilement les informations dont il a besoin pour mettre en route les appareils sans risquer de les endommager.

Collez des étiquettes pour indiquer les réservoirs et trappes

Afin d’éviter les erreurs, pensez également à mettre des étiquettes pour indiquer le réservoir d’eau, le réservoir de carburant (avec le type de carburant), l’emplacement de la bouteille de gaz, et la prise électrique en 220V.

Affichez les dimensions de votre véhicule

N’oubliez pas de placer, à proximité du poste du conducteur, une étiquette indiquant le gabarit de votre camping-car. Cela permettra à votre locataire d’avoir les informations sous les yeux au moment de stationner dans les parkings, passer sous une barre ou sous un pont.

Rencontrez votre futur locataire

Vos futurs locataires vous contacteront souvent par mail ou par téléphone. C’est un très bon premier contact pour confirmer la disponibilité, mais aussi pour poser des questions sur votre véhicule. Vous pourrez également préciser ensemble les heures de départ et de retour, ainsi que le matériel que votre locataire devra prévoir comme les draps. Cela évitera tout malentendu.

Avant de signer le contrat de location, nous vous conseillons de rencontrer physiquement le locataire. Ce sera l’occasion de lui faire visiter votre camping-car, et de vérifier ensemble l’état du véhicule.

Cette rencontre physique sera aussi l’occasion de lui indiquer le fonctionnement des installations intérieures. Cela évitera les erreurs de manipulations et les mauvaises surprises.

Pensez aux documents administratifs

Le contrat réglementé

Vous avez enfin trouvé votre futur locataire, mais avant de lui laisser les clés, vous allez établir un contrat de location réglementé. Il existe de nombreux modèles sur les sites spécialisés qui sont approuvés par des experts juridiques. Si vous le rédigez vous-même, vous y mentionnerez la durée de la location, le montant de la caution versée, la date et l’heure du retrait du retour, le nombre de kilométrages autorisé, ainsi que les détériorations éventuelles.

Avant le départ de votre véhicule, vous penserez à noter les kilomètres au départ et au retour. Cela permettra de déterminer le kilométrage parcouru.  

L’assurance

C’est un élément essentiel dans la location de votre camping-car. Nous vous conseillons de vérifier si votre contrat d’assurance vous couvre si votre locataire a subi un acte de vandalisme, ou pire, s’il vole votre véhicule.

Renseignez-vous bien auprès de votre assureur des potentielles surprimes que vous devrez payer si vous mettez votre camping-car en location. Par ailleurs, vérifiez les termes de la franchise, l’impact d’un éventuel sinistre sur votre bonus, ainsi que le nombre maximal de locations autorisé sur une année.

Nous vous conseillons également à demander à votre locataire sur son contrat d’assurance autorise le transfert de risque de son véhicule personnel au vôtre. Si c’est le cas, assurez-vous que son contrat couvre bien toutes les spécificités de votre camping-car et ses accessoires.

Les modalités de paiement

Lors de la réservation de votre camping-car, vous pourrez demander le versement d’un acompte, ou des arrhes, de 30% du prix total de la location. Nous vous conseillons ensuite de vous faire payer le solde de la location au plus tard le jour du départ.

Afin d’éviter tous problèmes de paiement, le virement est le moyen le plus sûr. Nous vous déconseillons d’accepter les paiements par chèques qui peuvent vous revenir impayés.

Par ailleurs, il est important de demander une caution. Cette dernière vous permettra de couvrir les sinistres ou les dommages subis à l’intérieur et à l’extérieur de votre camping-car. Le montant de la caution varie en fonction du montant des franchises maximales d’assurance. Il est généralement compris entre 2 000€ et 3 000€. Cette caution sera restituée le jour du retour de votre véhicule, ou quelques jours plus tard, si aucun dommage n’est constaté.

L’état des lieux

Au moment du départ, il est important de ne pas négliger l’état des lieux de votre camping-car. Cela évitera tout malentendu au moment du retour de votre camping-car.

Accompagné de votre locataire, vous prendre le temps de faire le tour complet de votre véhicule au départ et au retour.

À l’extérieur, vous noterez les éventuels rayures et enfoncements sur les flancs, le toit, le bas de caisse, la soute, les accessoires (panneau solaire, porte-vélos…). À l’intérieur vous vérifierez l’état de la propreté, le fonctionnement des équipements, l’état des placards et literies.

Pour plus de sérénité, nous vous conseillons de prendre des photos de l’intérieur et de l’extérieur de votre camping-car. Vous noterez également le kilométrage au départ et au retour.

Les autres documents

Pour compléter cette liste non exhaustive, nous vous conseillons de donner à votre futur locataire un inventaire de l’équipement fourni, un document récapitulatif indiquant les dimensions de votre camping-car, son poids et le type de carburant. Pensez également à lui laisser une photocopie de votre carte grise, et assurez-vous de la date d’échéance du contrôle technique.

Ainsi, ce sont les éléments clés qui vous permettront de louer sereinement votre camping-car. Une fois toutes ces précautions prises, vous pourrez laisser partir votre véhicule en toute quiétude. Et si votre locataire est satisfait, il n’hésitera pas à vous le relouer et à en parler à son entourage.

Sylviana L.

partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
GIF-NEWSLETTER
A DECOUVRIR AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *